Current View: Bolton World Catalog
Change View
Cite this page

Citing AntWeb

X

To cite this page, please use the following:

· For print: . Accessed

· For web:


Species: Tetramorium schoutedeni   Santschi, 1924 

Classification:
Download Data

Taxonomic History (provided by Barry Bolton, 2020)

Tetramorium schoutedeni Santschi, 1924b PDF: 213, fig. 9 (w.) DEMOCRATIC REPUBLIC OF CONGO. Afrotropic. AntCat AntWiki HOL

Taxonomic history

Distribution:

  Geographic regions (According to curated Geolocale/Taxon lists):
    Africa: Democratic Republic of Congo
  Biogeographic regions (According to curated Bioregion/Taxon lists):
    Afrotropical

Taxonomic Treatment (provided by Plazi)

Treatment Citation: Santschi, F., 1924, Descriptions de nouveaux formicides africains et notes diverses. - II., Revue de Zoologie Africaine 12, pp. 195-224

104. - Tetramorium schoutedeniHNS n. sp.

(fig. 9 a).

[[ worker ]] Long: 3, 1 mm. Roussatre, gastre brun, eclairci aux deux bouts. Aretes frontales prolongees par de fortes rides comme chez guineenseHNS F. Entre ces rides 10 a 11 rides moins fortes s'allongent plus ou moins parallelement pour s'anastomoser vers le bord posterieur de la tete. Le lit du scape est ponctue et nettement borde. Entre ce dernier et l' oe il 3 rides longitudinales, comme celles des cotes de la tete. Thorax plus grossierement et irregulierement ride en long. Deux fortes rides transversales vont d'une epaule du pronotum a l'autre en arriere desquelles les rides sont assez serpigineuses. Quelques grosses cotes espacees sur les n oe uds du pedoncule entre lesquelles la sculpture est lisse et luisante comme le gastre, la face declive de l'epinotum et les appendices.

Tete rectangulaire, a peine plus longue que large, plus courte que chez guineenseHNS. Son bord posterieur un peu concave; les lateraux droits s'arrondissent vers les angles. Yeux un peu en avant du milieu des cotes et a peine plus petits que chez guineenseHNS. Les aretes frontales s'ecartent d'abord jusqu'au niveau des yeux puis vont parallelement vers le bord posterieur de la tete qu'ils atteignent en s'amincissant et s'ecartant de nouveau vers les angles posterieurs. Epistome convexe, ride en long, la ride mediane plutot plus faible que les autres, le bord anterieur etroitement echancre au milieu. Mandibules lisses, leur bord terminal plus court que chez guineenseHNS, arme de 4 ou 5 dents espacees. Le scape atteint presque le bord posterieur de la tete (le funicule manque chez mon unique exemplaire). Thorax deprime et decoupe lateralement comme chez guineenseHNS mais plus court. La face basale de l'epinotum plus large que longue. Les epines sont le double plus longues que chez cette espece, et aussi divergentes. Les epines episternales bien plus courtes, dentiformes et reunies aux precedentes par une crete qui borde la face declive. Le pedicule du petiole un peu plus long que le n oe ud. Celui-ci, vu de profil, est plus haut que long, son bord superieur horizontal, ses faces anterieures et posterieures subverticales. Le sommet est pres d'un tiers plus large que long. Postpetiole d'un quart a un cinquieme plus large que le petiole, les cotes arrondis, le sommet subaccumine sur le profil et la face anterieure oblique. Gastre court.

Assez voisin de guineenseHNS par sa couleur, sa sculpture et l'aspect general, elle s'en distingue assez par ailleurs pour prendre le rang d'espece.

Congo belge: Kunungu (Dr. H. Schouteden), i [[ worker ]], au Musee du Congo a Tervueren.

Specimen Habitat Summary

Type specimens: Holotype: zfmkhym20096177



See something amiss? Send us an email.