Current View: All Antweb
Change View
Cite this page

Citing AntWeb

X

To cite this page, please use the following:

· For print: . Accessed

· For web:


Species: Polyrhachis wellmani   Forel, 1909 

Classification:
Download Data

Taxonomic History (provided by Barry Bolton, 2019)

Polyrhachis wellmani Forel, 1909b PDF: 68 (w.) ANGOLA. Afrotropic. AntCat AntWiki HOL

Taxonomic history

Combination in P.
(Myrma).
See also: Bolton, 1973b PDF: 323.

Distribution:

  Geographic regions (According to curated Geolocale/Taxon lists):
    Africa: Angola
  Biogeographic regions (According to curated Bioregion/Taxon lists):
    Afrotropical

Taxonomic Treatment (provided by Plazi)

Treatment Citation: Forel, A., 1909, Fourmis du Musée de Bruxelles. Fourmis de Benguela récoltées par M. Creighton Wellman, et fourmis du Congo récoltées par MM. Luja, Kohl et Laurent., Annales de la Societe Entomologique de Belgique 53, pp. 51-73

Polyrhachis WellmaniHNS n. sp.

— [[ worker ]]. — Long. 8 a 8,5 mill. — Ressemble a s'y meprendre a la P. schistacea, GerstHNS, typique, mais en differe comme suit:

La tete a un bord posterieur legerement plus marque. L'epistome n'a pas de carene. Le thorax, surtout le pronotum, est plus etroit; les epines du pronotum sont plus rapprochees, moins divergentes et moins longues. L'ecaille n'a que deux fortes epines plus divergentes que chez schistaceaHNS et legerement courbees en arriere a ses angles superieurs; pas trace d'epines laterales.

En outre, l'ecaille est bien plus epaisse au sommet, c'est-a dire plus convexe au haut de sa face anterieure, et les epines, au lieu d'etre dirigees en haut, sont dirigees a la fois en haut et en arriere; pas trace non plus de dents entre les deux epines dont la disposition rapprochent cette espece du groupe armataHNS, divesHNS, etc., lors meme qu'elle appartient a tous les autres egards au groupe relucensHNS. Les pattes et les antennes sont un peu plus courtes que chez la schistaceaHNS; les scapes ne depassent le bord occipital que de leur moitie (chez la schistaceaHNS de pres des 2 / 3). Enfin l'epistome est plus luisant, superficiellement sculpte (chez la schistasea et subsp. rugulosaHNS carene et mat, aussi un peu plus large).

A part cela, la forme, la sculpture, la couleur, la pubescence et la pilosite sont identiques a celles de la schistaceaHNS typique a un tel point qu'on peut se demander s'il s'agit de parente tres proche, de mimetisme ou de convergence.

La schistaceaHNS habite surtout la cote orientale de l'Afrique tropicale; neanmoins j'en possede un exemplaire des bouches du Congo.

Specimen Habitat Summary

Elevations: collected at 1360 m

Type specimens: syntype of Polyrhachis wellmani: casent0910902



See something amiss? Send us an email.
Enlarge Map