Current View: All Antweb
Change View
Cite this page

Citing AntWeb

X

To cite this page, please use the following:

· For print: . Accessed

· For web:


Species: Pheidole occipitalis   André, 1890 

Classification:
Download Data

See Also:

Pheidole occipitalis adami, Pheidole occipitalis neutralis

Taxonomic History (provided by Barry Bolton, 2019)

Extant: 2 valid subspecies

Pheidole occipitalis André, 1890 PDF: 321 (s.w.) SIERRA LEONE. Afrotropic. AntCat AntWiki

Taxonomic history

Distribution:

  Geographic regions (According to curated Geolocale/Taxon lists):
    Africa: Sierra Leone
  Biogeographic regions (According to curated Bioregion/Taxon lists):
    Afrotropical

Taxonomic Treatment (provided by Plazi)

Treatment Citation: André, E., 1890, Matériaux pour servir a la faune myrmécologique de Sierra-Leone (Afrique occidentale)., Revista de Entomologia 9, pp. 311-327

Pheidole occipitalisHNS nov. sp.

Soldat: Tete un peu plus longue que large, avec les cotes faiblement arques; elle est creusee en arriere d'une profonde echancrure anguleuse qui la divise en deux lobes arrondis. Sillon frontal s'eten- dant jusqu'a l'occiput et se confondant en arriere avec l´echancrure posterieure. Une impression laterale oblique et superficielle s'etend des yeux au niveau de l'extremite du scape. Epistome carene longitudinalement et echancre en arc au milieu de son bord anterieur. Mandibules convexes, longitudinalement et fortement striees au cote externe, surtout a la base, presque lisses et luisantes en dessus et en avant, avec de gros points epars; elles sont armees anterieurement de deux denis plus ou moins emoussees et sont inermes sur le reste de leur bord terminal. Epistome longitudinalement ride; aire frontale lisse et luisante avec parfois des traces d'une faible carene me- diane. Joues et front avec de fortes rides longitudinales peu serrees, entre lesquelles la surface est finement ruguleuse; les impressions laterales et l'echancrure separative des lobes occipitaux sont finement rugueuses; tout le reste de la tete, el notamment le vertex et les lobes posterieurs, sont lisses et tres luisants, marques seulement de gros points epars. Pronotum convexe, un peu tuberculeusement elargi de chaque cote; scutellum distinct; mesonotum separe du metanotum par un profond sillon; le metanotum est arme de deux epines presque verticales, assez divergentes et moins longues que l'intervalle de leur base. Pronotum transversalement ride sur les cotes, ruguleux en dessus ainsi que le mesonotum; face basale du metanotum fortement et transversalement ridee, face declive finement granuleuse et assez luisante entre les epines. Petiole transversalement ride-granule; son premier article cuneiforme (vu de cote), s'elevant en arriere en un lobe squamiforme a cotes paralleles, tronque en dessus et parfois largement mais tres faiblement echancre a son bord posterieur; second article en ovale transverse, a peu pres trois fois aussi large que le precedent et dilate, de chaque cote, en une proeminence conique qui se termine en pointe mousse. Abdomen tres finement ride-reticule a la base, moins distinctement reti- cule au bord libre de chacun de ses segments, lisse et luisant sur le reste de sa surface qui est parsemee] de points piligeres tres epars.

Tete et thorax d'un rouge plus ou moins brunatre; antennes et pattes generalement plus pales; bord de l'epistome, extremite des joues, base et sommet des mandibules plus ou moins largement d'un noir brun; petiole d'un brun rougeatre; abdomen d'un brun noir, souvent rougeatre a la base. Pubescence nulle; pilosite eparse, un peu plus abondante sur le petiole, l'abdomen et les pattes, plus rare sur les scapes. - Long., 7 1 / 2 - 8 mill.

Ouvriere: Variant du brun rougeatre clair au brun-marron fonce; abdomen toujours brun; mandibules, antennes et pattes d'un rougeatre plus clair. Tete ovale, retrecie en avant et plus fortement encore en arriere; mandibules luisantes, faiblement et longitudinalement striees, presquelisses pres du bord terminal qui est long, un peu concave, arme au sommet de deux dents aigues et finement denticule sur le reste de son etendue. Epistome finement carene, lisse et luisant ainsi que toute la tete, a l'exception des joues qui sont longitudinalement ridees. Thorax assez luisant, finement ruguleux, disque du pronotum presque lisse. Le thorax est legerement impressionne entre le pronotum et le mesonotum et profondement sillonne entre le mesonotum et le metanotum. Ce dernier est arme de deux petites epines verticales, aigues et faiblement divergentes. Petiole et abdomen a peu pres lisses et luisants; le premier article du petiole est conforme comme celui du soldat, mais un peu plus etroit et moins squamiforme; le second n oe nd est tres grand, tres retreci en avant, tres large eu arriere, un peu plus long que large et au moins quatre fois plus large que le premier article. Tout le corps, ainsi que les antennes et les pattes, herisse d'une pilosite longue et peu serree. - Long., 3 - 4 mill.

Cette espece est extremement voisine du P. speculifera Em.HNS; le soldat s'en distingue par sa tete plus longue et moins globuleuse, avec les lobes occipitaux lisses; l'ouvriere se reconnait facilement a sa tete presque entierement lisse et luisante.

Specimen Habitat Summary

Type specimens: syntype of Pheidole occipitalis: casent0907825, casent0907826, casent0915444, casent0915445



See something amiss? Send us an email.
Enlarge Map