Current View: All Antweb
Change View
Cite this page

Citing AntWeb

X

To cite this page, please use the following:

· For print: . Accessed

· For web:


Species: Pheidole madecassa   Forel, 1892 

Classification:
Download Data

Taxonomic History (provided by Barry Bolton, 2019)

Pheidole madecassa Forel, 1892l PDF: 525 (s.w.) MADAGASCAR. Malagasy. Primary type information: Madagascar, Toamasina, Mangoro river, coll. Sikora; CASENT0101897; MHNG. AntCat AntWiki HOL

Distribution:

  Geographic regions (According to curated Geolocale/Taxon lists):
    Africa: Madagascar
  Biogeographic regions (According to curated Bioregion/Taxon lists):
    Malagasy

Taxonomic Treatment (provided by Plazi)

Treatment Citation: Forel, A., 1892, Nouvelles espèces de formicides de Madagascar. (Récoltées par M. Sikora.), Annales de la Societe Entomologique de Belgique 36, pp. 516-535

Pheidole madecassaHNS n. sp.

[[ soldier ]]. L. 5,3 a 5,8 mill. La tete enorme (large de 2,05 et longue, sans les mandibules, de 2,15 mill.) a une forme toute analogue a celle de la Ph. longispinosaHNS. Elle ne differe de celle de cette espece que par sa grandeur moindre, ses aretes frontales plus basses et beaucoup plus divergentes, par l'epistome qui a derriere une carene mediane, par ses mandibules en partie striees. L'extremite des scapes est plus eloignee de l'extremite posterieure de la tete que de l'insertion de l'antenne. La tete est profondement incisee en abricot. Mesonotum avec une impression transversale a son quart posterieur. Le mesonotum, plus court que chez la longispinosaHNS, est encore plus eleve que chez cette espece au dessus de la face basale du metanotum, mais il n'y a pas d'incisure transversale profonde a la suture meso-metanotale. Faces basale et declive comme chez la Ph. longispinosaHNS, mais les epines sont a peine plus longues que chez la Ph. O'Swaldi, environ de la longueur de l'intervalle de leurs bases. Elles sont verticales, faiblement divergentes et distinctement un peu recourbees en avant. Pedicule et abdomen comme chez la Ph. longispinosaHNS, mais les epines laterales du 2 me n oe ud sont plus larges a la base, plus courtes et plus obtuses.

Sculpture tres analogue a celle de la Ph. longispinosaHNS, mais la sculpture grossiere est plus accentuee; rides ou stries de la tete beaucoup plus fortes et plus prolongees en arriere. Beaucoup plus de rides sur le thorax. De grosses fossettes allongees sur le devant des deux moities de l'occiput. De grosses impressions sur le 2 me n oe ud du pedicule. Des points piligeres eleves sur l'abdomen qui est du reste lisse et luisant. Tete assez lisse entre les stries ou rides qui s'effacent sur l'occiput.

Pilosite jaunatre beaucoup plus abondante que chez la longispinosaHNS, tout a fait comme chez l O'Swaldi. D'un rouge brunatre; abdomen et pedicule brunatres; pattes et antennes d'un jaune roussatre:

[[ worker ]]. L. 2,9 a 3,1 mill. Tete de grandeur et de forme ordinaire, arrondie (bord posterieur peu marque) derriere, mais sans aucun retrecissement colliforme. Forme et taille extremement semblables a celles de la Ph. veteratrixHNS, mais le mesonotum a une forte et profonde impression ou echancrure transversale, I'echancrure meso-metanotale est moins profonde, et le metanotum a deux courtes epines pointues un peu plus longues que celles de la Ph. veteratrixHNS, et verticales. Les articles du pedicule sont aussi un peu plus allonges.

Tout le corps est lisse, luisant et d'un jaune a peine rougeatre, un peu bruni sur l'abdomen, la tete, les pattes et les antennes. Quelques stries sur le devant de la tete. Pilosite comme chez la Ph. veteratrixHNS, mais d'un jaune plus pale.

Tres voisine des Ph. O'Swaldi et veteratrixHNS, l'ouvriere se distingue de la premiere surtout par la forme de la tete et de la seconde par la sculpture et le mesonotum. Le soldat au contraire ressemble bien plus a la longispinosaHNS, tout en ayant la couleur et la pilosite de la veteratrixHNS. La difference de taille entre le soldat et l'ouvriere est exorbitante; cette derniere n'a aucune affinite avec la longispinosaHNS.

Amparafaravantsiv.

Specimen Habitat Summary

Found most commonly in these habitats: 11 times found in rainforest, 6 times found in montane rainforest.

Found most commonly in these microhabitats: 11 times ex rotten log, 1 times on low vegetation, 2 times sifted litter (leaf mold, rotten wood), 1 times ex dead branch above ground, 1 times ex root mat, ground layer.

Collected most commonly using these methods: 2 times GC, 2 times MW 50 sample transect, 5m, 1 times Malaise trap, 4 traps.

Elevations: collected from 475 - 1200 meters, 812 meters average

Type specimens: syntype of Pheidole madecassa: casent0101897



See something amiss? Send us an email.