Current View: All Antweb
Change View
Cite this page

Citing AntWeb

X

To cite this page, please use the following:

· For print: . Accessed

· For web:


Species: Meranoplus radamae   Forel, 1891 

Classification:
Download Data

Taxonomic History (provided by Barry Bolton, 2018)

Meranoplus radamae Forel, 1891c PDF: 148, pl. 4, fig. 10 (w.) MADAGASCAR. Malagasy. Primary type information: Madagascar, Imerina (Central Madagascar), coll. M. Hildebrandt; CASENT0101239; MHNG. AntCat AntWiki HOL

Taxonomic history

See also Boudinot & Fisher, 2013 PDF: 327 (q.m.) (Lectotype designation).

Distribution:

  Geographic regions (According to curated Geolocale/Taxon lists):
    Africa: Madagascar
  Biogeographic regions (According to curated Bioregion/Taxon lists):
    Malagasy

Taxonomic Treatment (provided by Plazi)

Treatment Citation: Forel, A., 1891, Histoire naturelle des Hymenopteres. Deuxieme partie: Les Formicides., Histoire Physique, Naturelle et Politique de Madagascar., Paris: L'Imprimerie Nationale, pp. 1-231

MERANOPLUS RADAMAEHNS, n. sp.

(Pl. IV, fig. 10.)

[[worker]]. Longueur 3,5 mill. Mandibules striées, armées de quatre dents. Epistome ridé longitudinalement, avec un sillon longitudinal médian large, lisse et luisant. Aire frontale lisse et luisante. Tête grossièrement et irrégulièrement ridée en long et çà et là réticulée. Dans les intervalles, elle est vaguement, irrégulièrement et finement raboteuse, ce qui ne l'empêche pas d'être luisante. Le disque pro-mésonotal est en forme de trapèze, un peu plus long que large, élargi devant, rétréci derrière; angles antérieurs très nets, presque dentiformes; rebord latéral sans épines ni expansions foliacées, mais incisé à la place de la suture promesonotale qui est du reste à peine indiquée; angles postérieurs en simple triangle aplati; bord postérieur simplement concave, avec le centre de la concavité un peu plus excavé. Chez une [[worker]], le bord postérieur est faiblement crénelé. Le métanotum est armé de deux épines médiocres qui ne dépassent que faiblement l'angle latéral postérieur du mésonotum. La face antérieure du premier n œ ud presque squamiforme du pédicule est large, presque carrée; son bord supérieur est presque tranchant et presque rectiligne. Le deuxième n œ ud est aussi presque squamiforme, environ trois fois aussi large qu'épais, aplati devant, arrondi dessus et derrière. Abdomen concave devant.

Disque pro-mésonotal et deuxième n œ ud du pédicule grossièrement réticulés avec les mailles luisantes, mais finement et vaguement raboteuses. Quelques stries longitudinales de chaque côté de la face basale du métanotum. Côtés du thorax, reste du métanotum et faces du premier n œ ud du pédicule lisses et luisants, à part quelques rides éparses sur les côtés du thorax. Abdomen très finement et faiblement réticulé et assez luisant; au milieu, dessus, les réticulations s'effacent. En outre, une assez abondante ponctuation piligère, régulièrement espacée. Chaque point piligère du dos de l'abdomen, vu à un fort grossissement, a l'aspect d'une petite étoile, de très petites rides fort courtes, rayonnantes, partant du point sur toute sa circonférence.

Une abondante pilosité dressée, jaunâtre, fine, longue, tout à fait semblable à celle du M. hirsutusHNS, mais un peu moins longue et plus pâle, est répandue sur tout le corps, les pattes et les antennes. Elle n'a pas l'aspect laineux de celle du M, Peringueyi, les poils étant à peine courbés. Pubescence presque nulle.

D'un brun clair, plus ou moins jaunâtre ou rougeâtre. Tête et funicules plus foncés, ainsi que l'extrémité de l'abdomen et souvent deux bandes latérales et une bande médiane étroites partant de l'extrémité brune et se prolongeant plus ou moins en avant.

Imerinâ (centre de Madagascar). Récolté par M. Hildebrandt ( Musée de Berlin).

Cette espèce, assez voisine du M. PeringueyiHNS, Emery, s'en distingue entre autres par sa sculpture, par le bord postérieur de son mésonotum, par la forme du deuxième n œ ud du pédicule (aussi épais que large chez le M. PeringueyiHNS), par sa couleur, etc. Elle paraît aussi voisine du M. MagrettiiHNS, André, de Souakin, mais ce dernier a le thorax plus large, des épines au pronotum et le deuxième n œ ud du pédicule épais.

Chez tous les genres suivants, les arêtes frontales sont situées au milieu de la face, et l'abdomen n'est ni bordé ni recouvert par le premier segment.

Specimen Habitat Summary

Found most commonly in these habitats: 18 times found in Uapaca woodland, 7 times found in spiny forest/dry forest transition, 5 times found in grassland, 2 times found in tropical dry forest, 5 times found in transition between spiny and dry deciduous forests, 2 times found in montane rainforest, 2 times found in urban/garden, 1 times found in rainforest, 1 times found in savannah woodland, 2 times found in Urban garden, ...

Found most commonly in these microhabitats: 10 times sifted litter (leaf mold, rotten wood), 12 times ground forager(s), 3 times under stone, 3 times ground nest, 4 times ex soil, 1 times on low vegetation, on rock, 1 times ground forager(s), on rock, nest under large rock, 1 times ex rotten log, 1 times ground forager(s), on rock, nest under rock, 1 times ex rotting tree stump.

Collected most commonly using these methods: 6 times MW 20 sample transect, 10m, 1 times MW 50 sample transect, 5m, 5 times Malaise trap, 4 times pitfall trap, PF 20 tube sample transect, 10m, 3 times SD 20 digging sample transect, 10m, 1 times 10 Maxiwinks, 1 times pitfall trap, PF 50 tube sample transect, 5m, 1 times 9 MaxiWinks, mixed samples, 1 times Beat 25 sample transect, 10m, beating low vegetation, 2 times Malaise.

Elevations: collected from 80 - 1984 meters, 1094 meters average

Type specimens: Lectotype of Meranoplus radamae: casent0101239; type of Meranoplus radamae: casent0104611



See something amiss? Send us an email.
Enlarge Map